Friday, May 18, 2018

386: En cours d'écriture.

Le mal
quand on reste seul
la peur
quand on résiste seul
Le mal et la peur vaincront-ils à jamais


--------- EN COURS D'ECRITURE ---------

Le DIT pour un tourment
Elle est passée.

( Rap__sodie pour un attente à deux voix, un récitant et un chœur )


Tu es là
sans repère
toute resserrée sur ton cœur
tu es là
sans mot
toute vidée à te noyer

Elle est passée
un moment assise tout près
elle est passée
un moment à t'aimer

Un bout de chemin
près de toi
un bout de chemin
ni d'avant
un bout de chemin
ni d'après
Elle est passée


Elle aurait pu empêcher ce nœud coulant
elle aurait pu défaire ce nœud coulant
Elle est passée

Ne pas défaire ta vie
ne pas défaire ton monde
Elle est passée

Elle est passée
ton mal resté
Elle est passée
ta peur restée
Elle est passée
toi et elle
qui sait !


Elle est passée
elle a dit ton nom
elle a dit son nom



--------- EN COURS D'ECRITURE ---------

Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 juillet 2018

Friday, May 11, 2018

L'histoire du monde.

La pureté
l'enfant comprend
La naïveté
l'enfant surprend


--------- EN COURS D'ECRITURE ---------

Le DIT pour un entendement
L'histoire du monde.

( Rap__sodie pour une voyance à une voix, un récitant et un chœur )


Dans ses mains
tout contre elle
juste une feuille
pages d’un livre qu’elle ne sait pas
pour elle le monde est tout dans ces mots
sa vie, ses espoirs, ses perdus
tout écrit là

Son doigt
qui suit un mot
qu’elle ne sait lire

Pourtant
la voilà qui croit le soleil
la chaleur sur son visage
la caresse sur ses bras
La voilà qui chante le soleil
la lumière plein son cœur
le monde plein ses yeux


Un mot aveugle qui lui souffle la vie
des barreaux
pour taire le monde
Des mots éteints qui lui montrent le monde
un écran
pour effacer la vie
Qu'importent les mots
si on a le rêve



--------- EN COURS D'ECRITURE ---------

Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 juin 2018

Friday, May 04, 2018

Extraction.

Un grain de sable si doux
rien du tout
mais le souvenir d’une dune
Un grain de sable si chaud
rien du tout
mais le désir d’une immensité
Un grain de sable si beau
rien du tout
mais le rêve d’un Dieu

Le DIT pour une mission
Extraction.

( Rap__sodie pour un désordre à une voix, un récitant et un chœur )


Leader, hop hop hop !
ordres extraction gamine
S H34 ce bruit à ne plus être
quatre à ne plus penser
un seul cœur
fixé sur une photo de gamine
un portrait par cœur
mouvement quatre minutes
point de pose

Leader, à terre !
ordres extraction gamine
S H34 cette ombre terrée
quatre en mouvement
un seul cœur
fixé sur une photo de gamine
un portrait par cœur
mouvement quatre minutes
point d’extraction

Porteur, on charge !
ordres extraction gamine
Bon Dieu deux gamines si mêmes
mains soudées au-delà du monde
deux petites robes et du sang
une, des larmes qui sait la vie plus loin
une, un regard tari qui sait pourrir ou la vie
le temps arrêté, monde en allé
moment de sincérité


Escorter, harnais ok !
mission extraction gamines
Quatre petites mains agrippées
elles viennent de renaitre au monde
deux vies à réinventer
deux, visages embués à voir des paradis
deux, sourires à peine osés
l’avenir repris, des hommes réincarnés
moment de vérité


Un mouvement, une ombre furtive
mission préserver gamines
Un éclair bleui, acier mortel
deux petits cœurs qui frémissent
elles ont entrevu l'avant
deux souffles angéliques si retenus
deux petits corps de rien, Dieu si léger
deux petits corps de rien, Jésus tout près
moment de bonheur


Backguard, tout est net !
mission extraction gamines
S H34 ce destin à retrouver
six en mouvement
un seul cœur
uni à deux petites d'outre vie
deux cœurs tout naissants
mouvement quatre minutes
point d’extraction

Leader, on évacue !
mission extraction gamines
S H34 cette ombre terrée
six en mouvement
un seul cœur
uni à deux petites d'outre vie
deux cœurs tout naissants
mouvement quatre minutes
point d’évacuation

Elles sont deux
que personne ne sait
mais que Dieu a regardées
Elles sont deux
qui ne savent plus
mais leurs cœurs à jamais éblouis


Briefing
Quatre à obéir coûte que coûte
ombilic impitoyable
Terrain
Quatre soudain déconnectés
cellule outre bord
Débriefing


Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 mai 2018

Friday, April 13, 2018

Vérités

La grande illusion
vérités multiples
vérités égoïstes
fuite en deçà
Le grand mensonge
vérités une
vérités unifiées
fuite en delà
La grande errance
outils des savoirs
outils des connaissances

La réalité est
La vérité erre
Si Dieu
réalité statique
Alors Homme
vérité dynamique


Le DIT pour une interrogation
Vérités.

( Rap__sodie pour un entendement à deux voix, deux récitants et un chœur )


Dis, c’est quoi la vérité ?
Tu vois,
regarde ces violettes, que vois-tu ?
des fleurs …
c’est ta réalité, ta réalité d’aujourd’hui
Ta réalité de petite fille
unique
et si semblable à toutes


Appréhender
cet instantané
sans passé, sans avenir
appréhender
cette réalité
juste à toi, rien qu’à toi

Tu es première
tu es unique
ton monde est le monde


Dis, c’est quoi la vérité ?
Dis-moi,
souviens-toi, que t'ai-je montré ?
des fleurs …
c’est ta vérité, ta vérité d’aujourd’hui
Ta vérité de petite fille
unique
et si semblable à toutes


Connaître
cette réplique
sans présent, sans racine
connaître
cette vérité
juste à toi, rien qu’à toi

Tu es première
tu es unique
ton monde est le monde


Ils veulent tout unifier
le semblable
le ressemblant
Ils veulent tout démembrer
l’unique
l’universel
Sincérité
seul canevas de la vérité
rencontre du monde et du vivant
Vérité
transformée bruitée de la réalité
imbrication d'une infinité d'espaces temps
Sincérité et vérité
deux sœurs siamoises


Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 avril 2018

Saturday, April 07, 2018

Elle a jeté les mots.

Les mots bannis
chaines
pour survivre
Les mots bannis
mutants
pour revivre

Le DIT pour une prison
Elle a jeté les mots.

( Rap__sodie pour un mot à trois voix, un récitant et un chœur )


Elle a jeté les mots
mots de guerres
mots de riens
Blessures de sang
Blessures de cœur

Elle a jeté les mots
Puis elle sans mots
seule sans autres
foulée dans leurs silences
brisée dans leur regards

Soudain
une caresse à l'âme
un arpège si doux
son cœur transfuge
Elles sont là
une ivresse à l'âme
une symphonie recueil


Bien plus que des mots
arpèges de couleurs
palettes de sons
le cœur embaumé
l'âme débauchée


Tout se dit
tout est dit
tout sera dit


Elle a jeté les mots
mots de hontes
mots de larmes
Infamies de sang
Infamies de cœur

Elle a jeté les mots
Puis elle sans mots
nue sans plus
foulée dans leurs silences
brisée dans leur regards

Soudain
un frisson à l'âme
un trémolo si grave
son cœur transfuge
Elles sont là
une ivresse à l'âme
une symphonie recueil


Bien plus que des mots
tremolos de couleurs
fresques de sons
le cœur embaumé
l'âme débauchée


Tout se dit
tout est dit
tout sera dit


Elle a jeté les mots
mots de tortures
mots de tyrannies
Cris de sang
Cris de cœur

Elle a jeté les mots
Puis elle sans mots
perdue sans plus
foulée dans leurs silences
brisée dans leur regards

Soudain
un élan à l'âme
un écho si grave
son cœur transfuge
Elles sont là
une ivresse à l'âme
une symphonie recueil


Bien plus que des mots
échos de couleurs
pastels de sons
le cœur embaumé
l'âme débauchée


Tout se dit
tout est dit
tout sera dit


Elle a jeté les mots
mots d'encens
mots de luxures
Prières de sang
Prières de cœur

Elle a jeté les mots
Puis elle sans mots
dénigrée sans plus
foulée dans leurs silences
brisée dans leur regards

Soudain
une vision à l'âme
un silence si grave
son cœur transfuge
Elles sont là
une ivresse à l'âme
une symphonie recueil


Bien plus que des mots
Silences de couleurs
dégradés de sons
le cœur embaumé
l'âme débauchée


Tout se dit
tout est dit
tout sera dit


Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 mars 2018

Thursday, February 01, 2018

Qui es-tu ?

Une lumière nouvelle
et tous les possibles
effleurés
Un rêve nouveau
et tous les possibles
entrevus
Un chant nouveau
et tous les possibles
racontés

Le DIT pour une venue
Qui es-tu ?

( Rap__sodie pour du bonheur à une voix, un récitant et quatre chœurs )


Tu es celle
venue de ces contrées
où des géants
sculptent des colosses et des bergers
marbres si blancs
que tes rêves seront diamants

Tu es celle
venue de ces contrées
où des visionnaires
construisent des cathédrales et des palais
pierres si ocres
que tes rires seront firmaments

Tu es celle
venue de ces contrées
où des trouvères
chantent les amours et les jeux
belles si douces
que ton cœur sera ritournelles

Tu es celle
venue de ces contrées
où des poètes
disent les enfers et les paradis
âmes si éperdues
que ta main sera douceurs

Tu es celle
venue de ces contrées
où des bâtisseurs
érigent des tours et des arcades
aciers si tumultueux
que tes rêves seront arabesques

Tu es celle
venue de ces contrées
où des compagnons
tressent des rosaces et des vitraux
arcs-en-ciel si effrénés
que tes rires seront embrasements

Tu es celle
venue de ces contrées
où des baladins
racontent la mer et les flots
horizons si séduisants
que ton cœur sera aventures

Tu es celle
venue de ces contrées
où des mariniers
disent les fleuves et les canaux
chemins si clandestins
que ta main sera souffles

Tu es celle
venue de ces contrées
où des nomades
se noient des dunes et des déserts
sables si blonds
que tes rêves seront soleils

Tu es celle
venue de ces contrées
où des artistes
brossent des grottes et des rochers
couleurs si ravies
que tes rires seront palettes

Tu es celle
venue de ces contrées
où des bergers
chantent les brebis et les agneaux
collines si verdoyantes
que ton cœur sera galopades

Tu es celle
venue de ces contrées
où des princesses
osent l’épée et les combats
guerres si impossibles
que ta main sera justices

Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 février 2018

Tuesday, January 09, 2018

Toi bébé.

Princesse
venue de si loin
Princesse
maintenant si proche

Le DIT pour une vie
Toi bébé.

( Rap__sodie pour une magie à une voix, un récitant et un chœur )


Et voilà que tu vis …
Ta douceur,
une caresse fragile aux goûts des futurs
âmes immaculées.

Et nous étourdis, qui n’en croyons.

Et voilà que tu ris …
Tes lèvres,
un arpège ciselé aux rouges des futurs
âmes inconnues.

Et nous étourdis, qui n’en croyons.

Et voilà que tu fredonnes…
Ta bouche,
un trémolo sélène aux cœurs des futurs
âmes distraites.

Et nous étourdis, qui n’en croyons.

Et voilà que tu regardes…
Tes yeux,
un éclat inventé aux lumières des futurs
âmes éblouies.

Et nous étourdis, qui n’en croyons.

Et voilà que tu racontes…
Ton babil,
une cascade fragile aux ailes des futurs
âmes interdites.

Et nous étourdis, qui n’en croyons.

Et voilà que tu dors…
Tes rêves,
un conte inédit aux brumes des futurs
âmes inavouées.

Et nous étourdis, qui n’en croyons.

Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 janvier 2018

Monday, January 08, 2018

378: En cours d'écriture.

Seule l’enfant connaît la vraie lassitude
la vraie tristesse
la vraie mort
Seule l’enfant a la vraie force
la vraie révolte
la vraie violence


--------- EN COURS D'ECRITURE ---------

Le DIT pour des images de mots
Les Dires d’une Exposition.

( Rap__sodie pour un mot à une voix, un récitant et un chœur )


Scénario tactile
ébauche schéma concrétude
blanc à peine redit
un pinceau détérioré
la vie à toucher

Ethnographie personnelle
ébauche schéma concrétude
passage refusé
un homme défait
l'être fustigé

Oppidum intemporel
citadelle fortification héritage
crépi effondré
un mur à fendre le ciel
les nids abandonnés

Horizon dual
infini éloignement collusion
fini éperdu
l'un ou l'autre inventé
la démesure bannie

Parcelle d'altérité
soupçon différence attrait
copeau falsifié
un soupçon mitigé
l'autre à redécouvrir

Vision cathartique
idée purification mirage
onde consacrée
un écran inverti
les lendemains purifiés


--- folowed ---


--------- EN COURS D'ECRITURE ---------

Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 mars 2018

Monday, November 27, 2017

Elle ne verra jamais.

Etre
la vie
Etre
rien
Etre
néant
Mais
vivre

Le DIT pour une union
Elle ne verra jamais.

( Rap__sodie pour un contentement à une voix, un récitant et un chœur )


Elle ne saura jamais
le bleu des neiges égarées
le bleu des océans engloutis
Elle ne verra jamais
le bleu des parures exorbitées
le bleu des vitraux flamboyants
bleus à mourir

Rina accroupie
une violette si petite
une violette si bleue

Ce bleu qui l'envahit
noyée elle est monde
éblouie elle est univers
enivrée elle est une
absorbée elle est tout


Un pétale
un peu de bleu
Dieu qui dit
Un pétale
une larme de bleu
Déesse avouée

Juste
un infiniment
pour aller
un profondément
pour être


Elle ne saura jamais
le rouge des soleils enfuis
le rouge des ténèbres inquiètes
Elle ne verra jamais
le rouge des bannières assoupies
le rouge des colères anciennes
rouges à mourir

Mina accroupie
une agate si petite
une agate si rouge

Ce rouge qui l'envahit
noyée elle est monde
éblouie elle est univers
enivrée elle est une
absorbée elle est tout


Un reflet
un peu de rouge
Dieu qui dit
Un reflet
une larme de rouge
Déesse avouée

Juste
un infiniment
pour aller
un profondément
pour être


Elle ne saura jamais
les ors des blés déparés
les ors des astres piratés
Elle ne verra jamais
les ors des momies asséchées
les ors des icônes ensevelies
ors à mourir

Gina accroupie
un galet si petit
un galet si doré

Cet or qui l'envahit
noyée elle est monde
éblouie elle est univers
enivrée elle est une
absorbée elle est tout


Un trait
un peu d’or
Dieu qui dit
Un trait
une larme d’or
Déesse avouée

Juste
un infiniment
pour aller
un profondément
pour être


Elle ne saura jamais
les mots de ces auteurs égarés
les mots des livres déglutis
Elle ne verra jamais
les mots des orateurs muselés
les mots des poètes mécréants
mots à mourir

Dina accroupie
un mot dans sa tète
un mot qui court

Ce mot qui l'envahit
noyée elle est monde
éblouie elle est univers
enivrée elle est une
absorbée elle est tout


Un écho
un petit mot
Dieu qui dit
Un écho
une sanglot vite dit
Déesse avouée

Juste
un infiniment
pour aller
un profondément
pour être


Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 décembre 2017

Saturday, November 25, 2017

A son image.

Vérités
la sagesse des fous
Volontés
l'incohérence des maudits
Hardiesses
la peur des sans
Desseins
la folie des Dieux

Le DIT pour une chimère
A son image.

( Rap__sodie pour la Loi à deux voix, un récitant et deux chœurs )


L'Homme à son Image
alors eux
ils ont dit Dieu
à leur image


ces parallèles
unions des infinis
géométries fourvoyées
Elles sont là dire
l’outrance plus tardée


L'Homme à son Chemin
alors eux
ils ont dit Dieu
à leur gré


ces points mitigés
courbes malvenues
anova enivrée
Elles sont là dire
la tendance basculée


L'Homme à son Vouloir
alors eux
ils ont dit Dieu
à leur vœus


ces probabilités saugrenues
apprentissages caracolés
formules dénoncées
Elles sont là dire
la survenance effarée


L'Homme à ses Promesses
alors eux
ils ont dit Dieu
à leur annonce


ces corrélations dévêtues
appartenances débridées
critères incestueux
Elles sont là dire
la délivrance impromptue


L'Homme à ses Lois
alors eux
ils ont dit Dieu
à leur grimoire


ces énoncés obscurcis
écritures déphasées
équilibres empêtrés
Elles sont là dire
la sentence manipulée


L'Homme à son Espoir
alors eux
ils ont dit Dieu
à leurs paradis


ces croyances infatuées
perturbations chaotiques
déraisons accordées
Elles sont là dire
le pyrrhonisme avéré


Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 janvier 2018