Thursday, May 16, 2019

Affective Intrusion.

Ils écoutent
ils scrutent
ils amassent
bernés


--------- EN COURS D'ECRITURE ---------

Le DIT pour un autisme
Affective Intrusion.

( Rap__sodie pour une échappée à une voix, un récitant et deux chœurs )


Des émotions
ton corps
réactions incontrôlées
eux
viols concertés

Tes larmes
barrière inespérée
toi
volonté immune

C’est toi
volée pour t’assujettir
toi ton corps
peut-être
duo magnifique


Zone statique
cognitif
immobilité
Zone évolutive
intellect
cheminement
Zone dynamique
affectif
flux ondulatoire


Autisme périsprit
défense convertie
autisme survenu
véhémence surhumaine



--------- EN COURS D'ECRITURE ---------

Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 septembre 2019

Sunday, May 05, 2019

Libre.

Mourir
cette gangue éclatée
peut-être la liberté merveilleuse
Vivre envoûté
cette gangue importune
peut-être l‘amour merveilleux
et rêver
liberté

Le DIT pour un amour
Libre.

( Rap__sodie pour un carcan à deux voix, un récitant et deux chœurs )


Du sable à sombrer
des roches à se noyer
Un pays, là
où personne ne prend la main
un pays, là
où personne ne jette un peu d’amour
deux infinis

Un râle de bébé
juste née, maigre à mourir
quelque lait, devenir libre
quelque eau, devenir libre

Ecoute
toi qui peut sourire
écoute
tu sais et n’être jamais libre
tu sais et être enchaînée
ce râle si léger
ce râle si doux


La liberté ne peut être
Liberté
ce mot si vide
Liberté
un chant sans parole
Liberté
un chant sans musique

Brûlez, encens
Brillez, discours

Libre
de penser
mais cette ombre
cette nuit
sur la vie
Tant qu’un râle
tant qu’une larme
tant qu’un cri
tant qu’un silence
ce ne sera pas


Libre
de penser
mais cette peur
ce voile
sur ta vie

Ecoute
toi qui peut sourire
écoute
tu sais et n’être jamais libre
tu sais et être enchaînée
un râle si léger
un râle si doux


Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 avril 2019

Tuesday, April 30, 2019

402: En cours d'écriture.

A morts perdues
paradis des âmes égarées
à morts perdues
enfers des âmes sauvées


--------- EN COURS D'ECRITURE ---------

Le DIT pour un affrontement
Fureur.

( Rap__sodie pour une légende à une voix, un récitant et un chœur )


Si tu étais blonde
je ne sais plus
La mort
par devant
ses yeux griffés à toi
Tu es allée envers elle
tes mots à son effarement
la voilà reculée
tes cris à son balbutiement
la voilà acculée


Si tu étais vivante
qu’en sais-je
me voilà
à t’appeler

Un nom peut-être
à prier si je crois
un nom peut-être
à chanter s’il le faut
un souvenir peut-être
si le sable veut



--------- EN COURS D'ECRITURE ---------

Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 juillet 2019

Thursday, April 18, 2019

Fille de guerre.

Sidération
alors Dieu leur a parlé
sidérés
ils n’ont pas entendu
Sidération
alors les anges ont pleurés
sidérés
Ils n’ont pas entendu

Le DIT pour une Sidération
Fille de guerre.

( Rap__sodie pour une absolution à une voix, un récitant et deux chœurs )


Fille de guerre
fille de sang
fille de foi
ton étendard foulé aux prédications
Un genou à terre
les flammes tes voix effacées
bientôt Sainte
mais jetée plus profond qu’à tes genoux
Qui étais-Tu ?

Ecoutez, plaintes oubliées
de par le vent du brasier
entendre Esméralda


Fille de guerre
fille de sang
fille de foi
ta vie massacrée à une croix gammée
Un genou à terre
une balle ton âme abasourdie
bientôt Souvenue
mais jetée plus profond qu’à tes genoux
Qui étais-Tu ?

Ecoutez, larmes embourbées
de par le vent du brasier
entendre Esméralda


Fille de guerre
fille de sang
fille de foi
ton corps lacéré à un drapeau noirci
Un genou à terre
un coup ton nom embourbé
bientôt Évoquée
mais jetée plus profond qu’à tes genoux
Qui étais-Tu ?

Ecoutez, cris ensanglantés
de par le vent du brasier
entendre Esméralda


Fille de guerre
fille de sang
fille de Dieu
ta flèche calcinée à ces filles répudiées
Un genou à terre
un incendie tes tours malmenées
bientôt Relevée
Notre Dame de Paris ensevelie
Qui seras-Tu ?

Ecoutez, prières encavées
de par le vent du brasier
entendre Esméralda


Une Cathédrale
réceptacle des souffrances
gardienne des prières
mémoire des silences

Ils n’ont pas ressenti
incendiée
à vouloir leur montrer
incendiée
à vouloir leur crier
incendiée
à vouloir les sauver
incendiée


Les ors sont sauvés
la couronne est sauvée
les peintures sont sauvées

La Petite Vierge
a survécu à vous dire des malheurs
La Petite Vierge
a survécu à vous dire des larmes
La Petite Vierge
a survécu à vous dire des souffrances

Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 15 avril 2019

Friday, April 05, 2019

400: En cours d'écriture.

Des cris enfouis
qui saignent sur le sable
des larmes empierrées
qui noient les âmes
des corps rongés
qui tordent les décombres


--------- EN COURS D'ECRITURE ---------

Le DIT pour une résurrection
Béatification.

( Rap__sodie pour un oubli à une voix, un récitant et un chœur )


Shadia enfant du sable
fille du vent
tes chants
les anges à genoux
tes jeux
Jésus à genoux
où-es-tu
toi délaissée

Ils n’écriront pas ton nom sur des banderoles
ton corps balloté
ta vie violée
Ils ne crieront pas ton nom sur la place
ton corps abandonné
ta mort violée


Eux leurs saints
des miracles après leur vie
Eux leurs icones
des jésus de papiers

Dieu ne vous sauvera pas
vous ne Le voulez pas
Jésus vous a oubliés
vous ne Le voulez pas


Célya enfant des mondes
fille du futur
ton cœur Shadia
en son sein réchauffé
ton âme Nadia
en ses mains ravivée
écoute Shadia
vos pleurs emmêlés
Dieu alors regardera
je veux ce corps désassemblé
Shadia et Nadia cœur à cœur
Dieu alors sourira
Je veux cette âme assoiffée
Shadia et Nadia âme à âme


Elles leurs saintes
des miracles de par leur vie
Jésus relevé
Elles leurs icônes
des filles de par leur à venir

Jésus redonné



--------- EN COURS D'ECRITURE ---------

Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 juin 2019

Wednesday, March 13, 2019

399: En cours d'écriture.

Des schémas
des concepts
philosophie
Des vies
des gestes
philosophia
En de-çà-de-là
des humanités intemporelles
Mais folies
l'avenir devenu imparfait


--------- EN COURS D'ECRITURE ---------

Le DIT pour un hier
Philosofia.

( Rap__sodie pour un avenir à une voix, un récitant et deux chœurs )


Philosophie
des règles
édictées
des lois
promulguées
Philosophes
eux disent une science

Philosophia
des joies
à vivre
des peines
à survivre
Filosofia
toi tu dis ta vie


En de-çà
des squelettes enfiévrés
des ossements blanchis

En de-là
des vouloirs aguerris
des espoirs sublimés


Philosophie
une vie parmi les ors
une vie parmi les ombres
Philosophia
ta vie en ton temps
ta vie à ton époque


Annonceront-ils
un avenir devenu recommencements

Enfanteras-tu
un avenir promis résurrection


Un grimoire
des mots
le bonheur assujetti
des phrases
résurgences promulguées
Philosophes
eux divagations moisies

Une rose
tes joues
carnation divine
ton parfum
enivrance angélique
Filosofia
toi tu es rose


Un entendement
des mots
des bonheurs assujettis
des phrases
résurgences promulguées
Philosophes
eux divagations moisies

Une musique
ta voix
musiques inconçues
ton rire
enivrance angélique
Filosofia
toi tu es musique



--------- EN COURS D'ECRITURE ---------

Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 août 2019

Tuesday, February 26, 2019

398: En cours d'écriture.

La grande mutation
corps de silicium
de protéines
pour survivre
l’élément, l’ensemble créé
Dieu enfin abouti
La grande mutation
corps de chair
d’os
pour vivre
l’ensemble, l’élément détruit
Dieu enfin débouté


--------- EN COURS D'ECRITURE ---------

Le DIT pour deux mondes
La guerre des mondes.

( Rap__sodie pour une guerre à une voix, deux récitants et deux chœurs )


Le temps venu
monde apparu
Robots
robots humanoïdes
Ils annonceront l’homme
plutôt
que l’humanité


Monde discret
pensée avouée
les âmes déléguées

Un but encensé
une mère dévouée
à vouloir protéger


Le temps venu
monde apparu
Clones
clones humains
Ils annonceront l’humanité
plutôt
que l’homme


Monde continu
pensée universelle
les âmes reléguées

Une fin inavouable
une mère infinie
à vouloir fusionner



--------- EN COURS D'ECRITURE ---------

Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 mai 2019

Monday, February 18, 2019

En passant.

Un grand livre
pour raconter l’ineffable
une histoire d’un mot
pour raconter le Tout

Le DIT pour une empreinte
En passant.

( Rap__sodie pour un mot à une voix, un récitant et un chœur )


En passant
sans y prêter cœur
Il les a vues
épaules accroupies sous les coups
Il les a vues
fronts hauts vers les mondes
cette attente à dire d’antan

Alors Il a parlé
Femmes
regard d’éclair voix de tonnerre
Je vous appelle Femmes
caresses de velours douceurs de miels

Ils effaceront cette histoire
genèse dérisoire
ils inventeront une histoire
genèse traitresse


Elles n’ont rien dit
elles ne diront rien
mais elles savent
que depuis ce jour
leurs enfants pourront aller vers Lui


En faraudant
sans y prêter foi
ils les ont vues
regards étendus au-delà des dieux
ils les ont vues
âmes entêtées vers les croyances
cette euphorie déjà subvenue

Alors ils ont dit
hommes
regard de stentor voix de fer
Nous serons hommes
cris de bourreau invectives de vinaigre

Ils traceront cette histoire
genèse écrite
ils voudront une histoire
genèse exposée


Elles n’ont rien dit
elles ne diront rien
mais elles savent
que depuis ce jour
leurs enfants pourront aller vers Lui


En abusant
en servant serments
eux ont voulu
regards emmêlés au-delà des Cieux
eux ont dit
écrivains exhortés vers les voyances
ce tumulte déjà convenu

Alors eux ont dit
hommes
livres de folies encres de sangs
Il vous est dit
mots de métal rimes de sciure

Elles chanteront l'histoire
genèse susurrée
elle rediront l'histoire
genèse voilée


Elles ne disent plus
elles ne diront plus
mais elles racontent
que depuis lors
leurs enfants ne savent plus où aller


Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 février 2019

Wednesday, February 13, 2019

Fantôme

Toujours
saura-t-on toujours
le mal
dans les tréfonds de la folie des hommes
la douleur
dans l’infini des silences de Dieu

Le DIT pour quelque rimes
Fantôme.

( Rap__sodie pour une évanescence à une voix, un récitant et un chœur )


Me voilà
ton fantôme
tu me sais
ton cri, ta main, tes larmes

Un petit fragment de toi
donné
volé
ton sang sur mes doigts
tes larmes sur ma feuille


Ton nom
à ne pas montrer
arraché à ton monde

Te voilà
juste dite
peut-être rêvée

A-t-il fallu inventer
pour te rencontrer
Sans honte
ton amour dans mon cœur
sans peur
ta souffrance dans ma vie

Battue
tu m’as dit
battue
je t’ai aimée


Me voilà
des fantômes
je ne veux
des cris, des mains, des larmes

Petits fragments de quelques-unes
donnés
volés
ce sang sur mes doigts
ces larmes sur ma feuille


Des noms
à ne plus croire me souvenir
lacérés de quelque monde

Elles peut-être
juste dites
peut-être rêvées

A-t-il fallu me taire
à ne plus les retrouver
Cette honte
des amours déjà ennoyés
cette peur
des souffrances déjà oubliées

Qu’avez-vous subi
vous n’avez dit
qu’avez-vous subi
je vous avais aimées


Voilà
des fantômes
sait-Il
leurs cris aveuglés, leurs mains étendues, leurs larmes asséchées

Des petits fragments de Lui
abandonnés
oubliés
leur sang sur mes doigts
leurs larmes sur ma feuille


Des noms
à ne pas montrer
arrachés à leurs mondes
Elles peut-être
juste dites
peut-être rêvées

A-t-il fallu prier
pour qu’Il écoute
Sans honte
dans leurs cœurs son Amour
sans peur
dans son Cœur leurs souffrances

Paradis
en voudront-elle
Paradis
y croiront-elles


Où êtes-vous allées
vous ne m’avez dit
que dites-vous
je vous crois

Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 janvier 2019

Friday, January 18, 2019

Mots et maux.

Petite
ou grands
à savoir qui sera élu
Elle sait

Le DIT pour des mots
De maux à mots.

( Rap__sodie pour des maux à une voix, un récitant et deux chœurs )


Merci Grand Dieu
pour une cathédrale
merci
d’avoir donné aux hommes
cette puissance
merci
d’avoir donné aux puissants
ces honneurs

Quelques vitraux
Lui lumières


Mon Dieu
les larmes ont séché
les sangs ont fondu
Mon Dieu
Linéa petite sauvageonne
Linéa Ton baiser


Linéa la douce
à ce porche
Linéa si petite
à ce colosse
l’âme clouée à ce narthex
ténèbres abasourdies
elle
si petite à ne rien dire
si pure à ne rien voir

Elle n’a qu’un petit amour
tout à donner
sa petite sœur embellie
elle toute avouée


Les voilà
à trembler des grands mots
à la face des hommes
à crier des grands gestes
à la face des cieux

La voilà
à tout donner
peut-être icone envoyée
à tout taire
peut-être sainte effacée

Merci Grand Dieu
pour un Everest
merci
d’avoir donné aux hommes
cet étonnement
merci
d’avoir donné aux puissants
ce piédestal

Quelques mètres
Lui Infini


Mon Dieu
les larmes devenues sels
les corps à toujours décharnés
Mon Dieu
Namhla petite sherpa
Namhla Ton baiser


Namhla la douce
à cet à-pic
Namhla si petite
à ce géant
l’âme nouée à cet embrasement
blancs étourdis
elle
si forte à ne rien dire
si pure à ne rien voir

Elle n’a qu’un petit amour
tout à donner
sa petite sœur embellie
elle toute avouée


Les voilà
à toucher jusqu’à Lui
à la face des hommes
à se croire devenu Lui
à la face des cieux

La voilà
à tout donner
peut-être icone envoyée
à tout taire
peut-être sainte effacée

Merci Grand Dieu
pour La Joconde
merci
d’avoir donné aux hommes
ce sourire
merci
d’avoir donné aux puissants
ce trésor

Quelque sourire
Lui Amour


Mon Dieu
les larmes devenues cauchemar
le corps à toujours désavoué
Mon Dieu
Luigia petite pizzaiolo
Luigia Ton baiser


Lisa la douce
à ce regard
Lisa si petite
à ce visage
l’âme défaite à ce mirage
regard engourdi
elle
si forte à ne rien dire
si pure à ne rien voir

Elle n’a qu’un petit amour
tout à donner
sa petite sœur embellie
elle toute avouée


Les voilà
à toucher jusqu’à Lui
à la face des hommes
à se croire devenu Lui
à la face des cieux

La voilà
à tout donner
peut-être icone envoyée
à tout taire
peut-être sainte effacée

Michel GUIDETTI
...( copyright ) michel guidetti 27 décembre 2018